Vêtement de travail agroalimentaire

Dans l’artisanat comme dans la boucherie ou la pâtisserie comme dans l’industrie agroalimentaire, les vêtements de travail ne sont pas seulement utiles pour s’éviter de se salir. En effet, dans ce secteur, un vêtement de travail est classé comme étant un EPI ou Équipement de protection individuelle.

Les tenues agroalimentaires les plus courantes

Les blouses de travail :

Dans le domaine de l’industrie agroalimentaire, le port d’une blouse de travail est plus qu’obligatoire. Elle sert surtout à stériliser la zone de production. Pour les visiteurs, les usines optent souvent pour des blouses qui sont jetables.

Les manchettes de protection :

Dans la plupart des usines agroalimentaires, la cuisson est un passage obligatoire. De ce fait, certains ouvriers dans ce domaine doivent être équipés de manchettes de protection pour prévenir tout accident ou brûlure. Souvent conçu en PVC, elles peuvent résister à de l’huile très chaude.

Les couvres chaussures :

Tout comme une blouse de travail, les couvres chaussures sont aussi des équipements obligatoires. Imposées par la norme HACCP ou Hazard Analysis Critical Control Point, travailleurs comme visiteurs dans une usine agroalimentaire doivent en porter.

Les vestes étanches :

Outre la cuisson, dans une usine agroalimentaire, le passage dans une chaine de froid pourrait aussi être impératif. De ce fait, pour ne pas exposer les ouvriers au froid et à l’humidité, l’usage de veste étanche pourrait être plus qu’indispensable.

Les vêtements de travail des artisans pâtissiers et boucher

Du côté des pâtissiers et des bouchers, même si le risque est minime par rapport à une usine, la sécurité et l’hygiène reste toujours de mise.

Kit tenue pâtissier : généralement, un artisan pâtissier ou une pâtisserie se procure tout simplement un kit de tenue pour équiper leur ouvrier.

Les vêtements de travail pour boucher : chez les bouchers, les principales tenues de travail sont constituées de tablier spécialisé et chaussure de sécurité.