Conseils pour devenir auto entrepreneur

conseils pour devenir auto entrepreneur

Devenir son propre patron c’est bien. Néanmoins, même si se lancer sous ce statut est plus simple que de mettre en place une SAS ou une SARL par exemple, il n’est pas aussi facile que ça d’être auto entrepreneur. Mais si vous avez la folle envie de vous lancer dans cette aventure, voici quelques conseils pratiques qui vous aideront surement.

Le statut d’auto entrepreneur est destiné pour qui ?

Si vous avez une idée de business et que vous comptez monter votre propre affaire, le mieux c’est de choisir le statut d’auto entrepreneur. Le plus grand avantage d’être auto entrepreneur c’est qu’on paie moins de taxe qu’une entreprise sous régime sociétaire. Mais attention tout de même, l’auto entreprenariat est très encadrée par la loi. Si votre future activité pourrait par exemple dégager un chiffre d’affaires de plus de 70 000 euros pour les prestations de service et 170 000 euros pour les activités commerciales, vous seriez tout de suite assujettie à la TVA. Mais faites très attention aussi. Si vous n’êtes pas encore assujettie à la TVA, il ne faut jamais faire mention de cette taxe dans l’une de vos factures.

devenir auto entrepreneur

Les différences à connaitre entre l’auto entreprenariat et la profession libérale

Être auto entrepreneur c’est faire un métier libéral. Mais faites quand même attention car la profession libérale pourrait être réglementée. A titre d’exemple, vous pouvez monter un cabinet de conseil en matière de droit, mais vous ne pouvez pas ouvrir un cabinet d’avocat si vous ne remplissez pas les conditions légales pour faire ce métier. De même, vous pouvez être praticien de la santé, mais en aucun cas, vous ne devriez pas administrer des traitements relatifs à la médecine. Pour mieux savoir donc si vous pouvez ou non exercer le métier libéral que vous souhaitez faire, il est plus qu’important de recourir aux conseils d’un professionnel dans ce domaine.

Les formalités pour devenir auto entrepreneur

Une fois ces conditions remplies, vous pouvez par la suite monter votre auto entreprise. Pour cela, vous devriez suivre pas à pas les démarches suivantes :

La première étape pour ouvrir une micro entreprise c’est l’immatriculation. Et pour réaliser cette formalité de manière plus simple, le mieux c’est de le faire en ligne. En fonction de votre activité, vous pouvez immatriculer votre micro entreprise sur Infogreffe, Urssaf ou CFE. Une fois immatriculée, l’entreprise individuelle pourrait commencer à opérer dans ses activités sans avoir l’obligation de faire une publicité dans un JAL (journal d’annonce légal).