Comment choisir un ordinateur portable ?

photo d'un pc portable

 Combien de fois a-t-on entendu les prédictions sur le déclin de l’ordinateur portable au profit des tablettes ? Pourtant, il n’est pas mort ! Bien au contraire. L’évolution des besoins des consommateurs fait que cet appareil trouve naturellement sa place dans presque tous les foyers, faisant jeu égal avec le smartphone. Mais faire l’acquisition d’un bon équipement est parfois difficile. Voici quelques conseils qui peuvent servir.

Déterminez vos besoins

La rentrée et les périodes de fin d’années sont des moments propices pour s’équiper ou acquérir un nouvel ordinateur portable. Mais choisir une machine relève parfois d’un parcours de combattant, tant les références sont nombreuses. En effet, pour répondre au mieux aux besoins des consommateurs, les enseignes et les constructeurs ne cessent de diversifier et d’améliorer leurs offres. Les modèles se distinguent autant par leurs caractéristiques techniques que par leur design et leurs prix.

D’un côté, on retrouve les PC volumineux, assez chers, mais puissants. Puis, d’un autre, vous avez les modèles plus légers et plus simples, de vrais bureaux en vadrouille. Enfin, pour les amateurs de nouvelles technologies, il y a les petits bijoux de design et de mobilité misant davantage sur l’autonomie que sur la puissance de calcul. Les ordinateurs existent désormais en plusieurs catégories, et vous n’aurez pas du mal à trouver ce que vous recherchez. Ceci étant, il faut bien définir vos besoins pour en déterminer les critères.

Portable, ultraportable ou transportable ?

Voilà la première à se poser. Car, en effet, il n’y a pas qu’un seul type de PC portable, mais trois.

  • Les modèles ultraportables reflètent bien leur nom. Ils sont fins, légers (ne dépassent pas les 2,2 kg), et arborent généralement un design élégant. En gros, ils rentrent facilement dans la mallette ou peuvent être transportés dans un sac à dos ou dans un cabas, pour vous mesdames. On en trouve un peu pour tous les budgets et le prix sur l’étiquette fait souvent un grand écart entre « très abordable » à « hors de prix ». Ceci dépend entièrement des caractéristiques techniques de la machine.
  • Conciliant le côté pratique d’une tablette et la puissance d’un ordinateur portable, le succès des PC hybride n’est plus à démentir. Du fait de leur format, ces appareils peuvent également être qualifiés d’ultraportables, car leur écran fait généralement entre 13 à 14 pouces. Mais il existe aussi des modèles équipés d’une grande dalle. Et peu importe sa taille, l’écran est toujours tactile. De même, il peut se détacher et pivoter autour du clavier. Ces modèles, qui sont plus souvent réputés pour leur grande autonomie, sont plus taillés pour les professionnels que les gamers.
  • Enfin, on retrouve les PC classiques, qui ne sont autres que les ordinateurs portables historiques. Grâce à la compétition féroce entre les constructeurs, ces machines ont énormément évolué, et leur performance peut aller de « correcte » à « délirante ». Plus massifs que les PC hybrides, ces ordinateurs restent toutefois transportables que véritablement nomades. Du coup, leur mobilité se limite à l’intérieur, mais rarement en extérieur.

photo d'un pc portable gamer

Le processeur

Nous pourrons passer des heures à vous citer les différents composants d’un ordinateur portable ainsi que leurs variétés. Mais nous avons décidé d’aller au plus simple et de vous livrer les outils essentiels et les critères de choix selon vos besoins.

Et parmi les équipements à voir en premier, il y a le processeur. C’est le cœur de tout système et constitue un indice de puissance à part entière. Mais selon l’usage auquel est destiné votre matériel, vous n’avez pas nécessairement besoin d’un modèle puissant. Ainsi, pour les tâches du quotidien, n’importe quel ordinateur fait l’affaire, mais pas n’importe quelle configuration. Nous vous recommandons d’opter pour un processeur Intel Pintium grand minimum. L’Intel Core i3 ou l’AMD Ryzen 3 ou 5 étant les meilleurs dans cette catégorie.

Et plus on en demande, plus le processeur doit monter en puissance. Pour le gaming, les traitements d’image ou la production vidéo, il faut au minimum investir dans un Core i5. Vous pouvez également miser sur les derniers AMD Ryzen 7 4000 qui équipent de nombreux ordinateurs portables chez Asus par exemple. Enfin, une nouvelle famille de processeurs fait parler d’elle depuis des années, ce sont les Intel gravés en 10 nm. S’ils ont la réputation d’être révolutionnaires, ne tombez pas dans leur piège, car aucun PC gamer n’est du lot. Ces modèles sont taillés pour les PC hybrides.

Le stockage

Aujourd’hui, presque tous les ordinateurs portables s’équipent d’un SSD. Peu encombrant, débits élevés, temps d’accès aux données réduit, le système de stockage basé sur la technologie flash ne manque pas d’atout. Il est donc normal de privilégier ce système. Toutefois, assurez-vous que sa capacité de stockage s’élève à 256 Go, pas moins. Même si le prix est attrayant, évitez les ordinateurs portables avec 128 Go de SSD, car vous le remplirez en un rien de temps. Et si après, vous souhaitez l’associer avec un disque, préférez ceux d’une capacité d’au moins 250 Go, les durs de 510 Go à 1 To étant l’idéal si vous stockez énormément de données.

Le circuit graphique ou la carte graphique

Tous les processeurs intègrent une carte graphique qui suffit largement pour les travaux bureautiques, la lecture de vidéo HD/Full HD et de plusieurs catégories de jeux. Toutefois, si vous êtes un professionnel et que vous effectuez souvent des opérations plus lourdes comme le traitement d’image ou le montage vidéo, miser sur les matériels pros plus musclés. Pour cela, ciblez les Nvidia Quadro ou Quadro RTX. Par contre, les PC portables munis d’une Nvidia  GForce et RTX sont plus taillés pour le gaming. Certaines bêtes de course embarquent même deux cartes graphiques assurant une meilleure réactivité et un graphisme sans égal.

La mémoire vive

Lors de votre achat, la flexibilité est de mise. N’hésitez pas à débourser quelques euros de plus dès le départ pour avoir une RAM adaptée à l’usage auquel est destiné votre PC portable. Car, si la mémoire vive est insuffisante, cela peut ralentir votre machine. C’est pourquoi nous vous recommandons de miser sur un RAM de 8 Go minimum. Nous irons même jusqu’à dire 16 Go pour être tranquilles. Il vaut mieux prévoir une marge, parce qu’il est de plus en plus difficile d’augmenter la mémoire sur les ordinateurs portables slim. Les modules étant soudés directement à la carte mère.

La connectique

Prenez soin de vérifier si l’ordinateur est doté d’une entrée HDMI, un système indispensable pour transmettre l’image et pour faire du multi-écrans. Par ailleurs, assurez-vous que la machine est munie d’autres correcteurs sur les flancs ou à l’arrière. Certains seront plus ou moins selon le type d’ordinateur. Ainsi, pour un PC axé production ou gaming, il doit au moins contenir trois prises USB 3 Type-C de préférence. La présence d’un lecteur de carte mémoire et d’une prise réseau est également un critère auquel il faut faire attention. Enfin, vérifiez que l’appareil dispose des interfaces pour communiquer sans fil. Wi-Fi, obligatoirement, mais aussi la connexion Bluetooth. De cette façon, vous pouvez relier les périphériques compatibles et échanger les données avec votre smartphone.

La taille et la résolution de l’écran

De nos jours, il est bien difficile de coller un usage à un format. Toutefois, il existe des tailles d’écrans qui seront plus adaptées à certaines tâches que d’autres. Vous êtes plutôt gaming et production ? Vous avez non seulement de chevaux sous le capot, mais aussi d’un écran d’au moins 15,6 pouces, 17,3 pouces étant l’idéal. En ce qui concerne la résolution, tout dépend de vos envies et de votre budget. Dalle matte ou brillante, Full HD, Retina ou 4 K, les choix ne manquent pas. Néanmoins, si vous misez sur une dalle calibrée, il est important de s’assurer que celle-ci est dotée d’une certification colorimétrique reconnue comme la DCI-P3, l’Adobe RGB ou encore la Pantone.

Pour la bureautique, le visionnage de vidéo ou les recherches internet, un écran 13 ou 14 pouces devrait suffire. Seulement, si une bonne résolution est toujours la bienvenue, évitez les écrans qui affichent de la 4K. En effet, sur les petites dalles de moins de 15 pouces, cela devient vite illisible à moins de grossir l’interface Windows. Toutes les applications ne supportent pourtant pas cette opération.

Le clavier

Si le confort des yeux est important, ne négligez pas celui de la frappe. Et cela dépend énormément de la taille du PC, mais aussi du type de clavier. On en dénombre plusieurs catégories, dont les claviers à membrane, plats ou encore silencieux. Néanmoins, si ces derniers modèles sont majoritaires, ils ne sont pas très réactifs. Ils sont toutefois adaptés pour un usage bureautique ou les tâches classiques. De leur côté, les claviers mécaniques ont la préférence des gamers et équipent de fait les ordinateurs portables taillés pour le gaming. Ils sont appréciés pour leur robustesse et leur réactivité. D’autres critères sont également à prendre en compte comme la surface du repose-poignet, le pavé numérique et le rétroéclairage. Ce détail-ci peut être important si vous travaillez souvent le soir.

La batterie

Certes, beaucoup l’oublient et achètent un ordinateur portable tout simplement parce que c’est plus pratique. Seulement, il faut rappeler que l’un des intérêts d’un PC portable, c’est qu’il soit portable justement. Autrement dit, il doit assurer au minimum son office lorsqu’il est débranché du secteur. Malheureusement, il n’existe pas de théorème absolu sur le sujet.

Il arrive que des modèles ultraportables, qui promettent pourtant une bonne autonomie, ne soient pas plus endurants que les PC classiques et polyvalents de 15 pouces bien moins chers. Ainsi, ce n’est pas parce que la capacité de la batterie (exprimée en mAh) est élevée qu’il offrira une autonomie délirante. Il faut prendre en compte les composants, la résolution de l’écran, le système de gestion d’énergie et les travaux effectués sur l’ordinateur. Au prix d’astuces parfois gênantes, certains PC pourront tenir jusqu’à 12 heures sans recharge, tandis que d’autres ne dépassent pas les 4 heures. Il n’y a donc pas d’autres solutions que de consulter des tests pour avoir une idée sur les réelles performances de la machine. Tout ceci à voir de toute urgence via cette page